Richard ARENA, économiste…


L’amphi sera précisé et fléché sur place.

Écoutez Interview de Richard Arena – 14’42 / 21,2Mo (au format mp3 – lecture plugin QuickTime)

La programmation de l’ICS, jusqu’à fin décembre, fait écho à l’installation des équipes de recherche en sciences humaines et sociales dans le Bâtiment de l’horloge (les anciennes casernes des Diables Bleus), sur le site de Saint-Jean-d’Angely 3.
Nous recevrons Richard ARENA, économiste, GREDEG (Groupe de Recherche en Droit, Économie et Gestion) aux rencontres DLC le 6 décembre.

« Vos questions à » : Richard Arena.

Sorti en salles le 17 novembre, le film documentaire de Charles Ferguson, Inside Job, tente un gros plan sur les rouages de la débâcle financière à l’origine de la dépression mondiale de 2008. Un autre sujet, sur le même thème, mais traité sous un autre angle, aurait pu consister à enquêter sur les coulisses des élaborations des programmes politiques de sortie de crise. Car si l’Europe a opté pour un plan de rigueur budgétaire, l’Asie ou les États-Unis suivent des chemins différents.

Notre invité ce lundi 6 décembre, l’économiste Richard Arena, s’intéressera pour sa part à celui dont le nom est inextricablement lié au redressement de l’économie après le krach historique de 1929. Il traitera de la problématique suivante : « John Maynard Keynes peut-il nous aider à comprendre la crise économique actuelle ? »

D’ici là, vous pouvez d’ores et déjà poster vos questions au conférencier (via laisser ou faîtes un commentaire), avant la conférence du 6 décembre. Une sélection d’entre elles sera abordée le jour même, au moment du débat.

Institut Culture Science Alhazen (ICS)

Advertisements

3 réponses à “Richard ARENA, économiste…

  1. Bonjour,
    Dans le cadre d’un exposé, je souhaiterai avoir accès à la vidéo de Richard ARENA sur la crise économique. Ou peut-on y avoir accès.
    En vous remerciant.

  2. Jacquie Berben

    Certains disent que Hoover aurait pu éviter le désastre de 1929 en investissant davantage dans l’économie américaine. D’autres fautent FDR pour n’avoir pas mis tout en temps voulu–seule la guerre l’aurait poussé à investir massivement dans l’économie américaine, mettant fin de la crise de 1929. D’accord, pas d’accord?

  3. Jacquie Berben

    Pour M. le Professeur Arenas: nos administrations ont-elles trop peu investi pour nous tirer de la crise actuelle? (USA, France, etc.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s